Accueil2021-05-16T13:50:10+02:00

Lumières vénitiennes (3): Antonio Lotti

7 février 2023|Voix plurielles|

Même si l’hiver n’est plus ce qu’il était, si ses frimas s’adoucissent à mesure que la planète se réchauffe, si la neige devient par endroits un presque lointain souvenir, la plupart d’entre nous aspire pour autant à sortir de cet hiver synonyme de carence de lumière avec ses journées trop courtes et ses nuits trop longues. Pour vous aider à supporter ce long tunnel, Voix Plurielles vous irradie d’une lumière éternelle: celle que dispense les musiques de la Venise rayonnante des 16ème, 17ème et 18ème siècle, et des compositeurs dont le destin musical est lié à cette ville. Aujourd’hui, troisième de 4 épisodes vénitiens avec Antonio Lotti.

Georges & Tchang ; une histoire d’amour au vingtième siècle

6 février 2023|Bande dessinée en fugue|

Autour de la BD

Bruxelles, 1934 : Georges, 27 ans, est dessinateur publicitaire et auteur de bande dessinée dans le supplément pour enfants d’un quotidien catholique, Le XXe siècle. Il est marié à Germaine, d’un an son aînée. Ils n’ont pas d’enfants. Apprenant que Georges va envoyer son héros de papier en Chine pour une nouvelle histoire, un abbé le met en garde : il ne doit pas vexer ses étudiants chinois avec des lieux communs et des clichés. Pour l’aider dans sa documentation, il lui présente Tchang, étudiant en art de 26 ans qui va ouvrir Georges à l’art et la culture chinoise. Entre les deux artistes naît une profonde amitié. Dimanche après dimanche, la relation de maître à élève va céder la place à une complicité amoureuse rendant Germaine jalouse. Mais Tchang est manipulé par Tong, son compagnon de chambre à l’université, communiste convaincu qui entend bien appliquer le précepte chinois Yang wei zhong yong : « utiliser les étrangers pour qu’ils servent la Chine ». Tchang, qui travaille maintenant étroitement avec Georges, truffe les pages de la BD de slogans anti-impérialistes et anti-japonais. Les autorités japonaises sont scandalisées et tentent de se débarrasser de lui, mais enlèvent par erreur Tong…

Auteur : Laurent Colonnier (scénario, dessin, couleurs)
Editeur : 12 Bis


Lumières vénitiennes (2): Francesco Cavalli

3 février 2023|Voix plurielles|

« Vivement que les jours rallongent. J’en ai marre de rentrer le soir dans le noir. L’hiver est trop long. La lumière me manque, j’en ai besoin. » Qui n’a jamais entendu de l’un de ses proches ce mouvement d’humeur ou l’a soi-même pensé très fort? Peut-être est-ce le cas en ce moment où le printemps est encore loin. Pour vous aider à supporter ce long tunnel, Voix Plurielles vous irradie d’une lumière éternelle: celle que dispense les musiques de la Venise rayonnante des 16ème, 17ème et 18ème siècle, et des compositeurs dont le destin musical est lié à cette ville. Aujourd’hui, deuxième des 4 épisodes vénitiens avec Francesco Cavalli.

Concert musique arménienne

31 janvier 2023|Actualités|

Cruseilles complexe des Ebeaux – Salle Socio-culturelle
dimanche 3 février 2023 à 17 heures 30

Première partie : Stagiaires stage Musique arménienne
Deuxième. partie : Victoria Alexanyan Quartet – Invitée Carole Marque-Bouaret au Duduk (instrument arménien).

Organisation Association Musique et découverte
http://www.musiqueetdecouverte.com/

Brancusi contre États-Unis

31 janvier 2023|Bande dessinée en fugue|

Roman graphique

1927, un procès ubuesque se tient à New York. Avocats, témoins, experts et artistes débattent pour savoir si le travail de Constantin Brancusi doit être considéré comme de l’art.?En écho, à Paris, le sculpteur et ses contemporains doutent. Le travail de Brancusi est-il à la hauteur face au génie de l’artisanat et de l’industrie ? Le nouveau continent a-t-il les épaules pour jouer le rôle central dans l’art moderne que l’histoire lui impose désormais ?

Auteur : Arnaud Nebbache
Editeur : Dargaud


Lumières vénitiennes (1): Andrea et Giovanni Gabrieli

31 janvier 2023|Voix plurielles|

S’il est un phénomène naturel que l’activité de l’humanité n’a pas encore déréglé, c’est l’alternance des jours et des nuits et le va-et-vient de leur durée respective, avec des journées d’hiver dont nous désespérons parfois qu’elles s’allongent et apportent avec elles une lumière dont la rareté fait défaut à notre moral. Qu’à cela ne tienne. Au cœur de cet hiver, Voix Plurielles vous irradie d’une lumière éternelle: celle que dispense les musiques de la Venise rayonnante des 16ème, 17ème et 18ème siècle, et des compositeurs dont le destin musical est lié à cette ville. Aujourd’hui, premier de 4 épisodes vénitiens avec les Gabrieli: Andrea l’oncle et Giovanni le neveu.

Mediator, un crime chimiquement pur

16 janvier 2023|Bande dessinée en fugue|

BD documentaire

En 2007, au CHU de Brest, de nombreux cas d’atteintes cardiaques inexpliquées attirent l’attention de la pneumologue Irène Frachon. Ses recherches mettent en cause le Mediator, coupe-faim des laboratoires Servier, dont le principe actif avait conduit au retrait de l’Isoméride en 1997. Celui du Mediator sera effectif en 2009. Depuis, elle poursuit son combat pour l’indemnisation des milliers de victimes…

Auteurs : Éric Giacometti, scénario ; François Duprat, dessin, couleurs
Editeur : Delcourt


Quand Gounod fait du Palestrina.. ou presque

15 janvier 2023|Voix plurielles|

Faust…. Roméo et Juliette… Mireille…. Cinq mars… La notoriété de Charles Gounod tient surtout à sa musique d’opéra. Mais tout au long de sa carrière, la musique religieuse est également présente dans sa production et ne se limite certainement pas à son Ave Maria dérivé d’un prélude de Bach. Mais pourquoi donc Gounod, homme de son siècle, admirateur des musiciens romantiques allemands, compose en 1888 une messe qu’on pourrait croire sortie tout droit du 16ème siècle de Palestrina ?

Infos locales

Aller en haut