“Une épidémie virale se transforme en pandémie mondiale, jusqu’à s’installer dans un village savoyard.
Les habitants vont vivre d’imprévisibles bouleversements qui vont remettre en cause la notion même d’avenir.
Paul Némo décide de quitter sa maison et de partir sur les hauteurs en compagnie de sa jument.
Il fait halte dans une ferme perdue, dans les collines adossées à la montagne.”

Jean-Paul Cléret allie prose et poésie dans ce livre au parfum de fin du monde, à moins que ce ne soit celui du retour à la vie.
Un ouvrage singulier que l’auteur présente au micro de Fabrice Henriot.